Citations - René Char

Un article de Famous Quotes, la ressource libre de citations.

Jump to: navigation, search

René Char (1907 – 1988), poète français.


Sommaire

Fureur et mystère

  • Le poème est l'amour réalisé du désir demeuré désir. (Partage formel, n°XXX)
  • Si l'homme parfois ne fermait pas souverainement les yeux, il finirait par ne plus voir ce qui vaut d'être regardé. (Feuillets d'Hypnos, n°59)
  • Notre héritage n'est précédé d'aucun testament. (Feuillets d'Hypnos, n°62)
  • Agir en primitif et prévoir en stratège. (Feuillets d'Hypnos, n°72)
  • L’acquiescement éclaire le visage. Le refus lui donne la beauté. (Feuillets d'Hypnos, n°81)
  • L'éternité n'est guère plus longue que la vie. (Feuillets d'Hypnos, n°110)
  • Le fruit est aveugle. C'est l'arbre qui voit. (Feuillets d'Hypnos, n°165)
  • On ne fait pas un lit aux larmes comme à un visiteur de passage. (Feuillets d'Hypnos, n°107)
  • La lucidité est la blessure la plus proche du soleil. (Feuillets d'Hypnos, n°169)
  • L'homme est capable de faire ce qu'il est incapable d'imaginer. (Feuillets d'Hypnos, n°227)
  • Ne te courbe que pour aimer. Si tu meurs, tu aimes encore.('A la santé du serpent', n°XX, in Le poème pulvérisé)
  • Si nous habitons un éclair, il est le coeur de l'éternel. ('A la santé du serpent, n°XXIV, in Le poème pulvérisé)

Les Matinaux

  • Il faut souffler sur quelques lueurs pour faire de la bonne lumière. (Rougeur des Matinaux, n°IX)
  • L'essaim, l'éclair et l'anathème, trois obliques d'un même sommet. (Rougeur des Matinaux, n°XVII)
  • Ne te plains pas de vivre plus près de la mort que les mortels. (Rougeur des Matinaux, n°XIX)
  • On ne bâtit multiformément que sur l'erreur. (Rougeur des Matinaux, n°XXIII)
  • Enfin, si tu détruis, que ce soit avec des outils nuptiaux (Rougeur des Matinaux, n°XXVII conclusif)

La parole en archipel

  • L'aigle est au futur. (La bibliothèque est en feu)
  • Restez près du nuage. Veillez près de l'outil. Toute semence est détestée. (La bibliothèque est en feu)
  • Ce sont les questions des anges qui ont provoqué l'irruption des démons. (Pour un Prométhée saxifrage)
  • Obéissez à vos porcs qui existent. Je me soumets à mes dieux qui n'existent pas. ('Contrevenir' in Quitter)
  • Dans nos jardins, se préparent des forêts. (Les compagnons dans le jardin)
  • Ô mon avalanche à rebours ! ('Nous tombons' in Au-dessus du vent))


Attribuées

  • Amer avenir, amer avenir, bal parmi les rosiers...
  • Ceux qui cherchent ne découvrent que s'ils sont fiévreux ou éconduits.
  • Il n’y a que deux conduites avec la vie : ou on la rêve, ou on l’accomplit.
  • Il semble que ce soit le ciel qui ait le dernier mot. Mais il le prononce à voix si basse que nul ne l'entend jamais.
  • Jeter bas l'existence laidement accumulée et retrouver le regard qui l'aima assez à son début pour en étaler le fondement.
  • L’actualité est le pire ennemi de la poésie.
  • L’esprit du château fort, c’est le pont-levis.
  • L'impossible nous sert de lanterne.
  • La faveur des étoiles est de nous inviter à parler, de nous montrer que nous ne sommes pas seuls, que l'aurore a un toit et mon feu tes deux mains.
  • La souveraineté de l'art est une valeur qui ne s'évalue pas.
  • La vérité attend l'aurore à côté d'une bougie. Le verre de fenêtre est négligé.
  • Le seul maître qui nous soit propice, c'est l'éclair, qui tantôt nous illumine et tantôt nous pourfend.
  • Les dieux ne meurent que d'être parmi nous.
  • Nous sommes pigmentés d'infini.
  • Où l'esprit ne déracine plus mais replante et soigne, je nais.
  • Qui croit renouvelable l'énigme, la devient.
  • Qui n'a pas rêvé d'un monde qui au lieu de commencer avec la parole, débuterait avec les intentions.
  • Signe ce que tu éclaires, non ce que tu assombris.
  • Tout ce qui nous aidera à nous dégager de nos déconvenues s’assemble autour de nos premiers pas.
  • Tout en nous appelle, hélas, la tyrannie. Question de masse et de volume, plus que de surface.
  • Toute action engageant l'âme, aura pour épilogue le repentir.
  • L'artiste doit se faire regretter déjà de son vivant !