Citations - Philippe Caubère

Un article de Famous Quotes, la ressource libre de citations.

Jump to: navigation, search

Philippe Caubère (1950 - ), homme de théâtre français.

Œuvres

Les carnets d'un jeune homme - 1976-1981

  • Il ne faut pas prendre le public pour plus bête qu'il n'est, mais il ne faut pas le prendre pour moins bête qu'il ne s'estime.
  • « Je » est plein d'autres.
  • L'amour est un sentiment tarabiscoté dont nous ne connaissons pas les ressorts.
  • L'artiste ne saura jamais assez combien de richesses gisent dans les terrains abandonnés de son enfance, et combien la reconquête de ces zones d'ombre restera toujours la clef de ses multiples problèmes.
  • L'enfance recèle aussi de terribles poisons, dont le pire est peut-être le regret stérile que nous en gardons parfois.
  • L'objet aimé n'est jamais que ce que nous nous imaginons qu'il est.
  • Le théâtre, c'est un petit peu comme les rêves : ça n'a pas de sens.
  • Le théâtre est une façon de vivre, le cinéma une façon de travailler.
  • Le théâtre peut se passer de tout, sauf du poète.
  • Quelle que soit la pièce qu'il joue, le style de jeu qu'il utilise, qu'il soit là pour faire rire, pleurer ou penser, la première et indispensable arme de l'acteur, c'est sa mémoire, la seconde, son corps, la troisième, sa voix.
  • Rien n'est plus bouleversant que l'action d'aider une femme à prendre conscience de l'extraordinaire puissance qui gît en elle ; mais rien n'est plus dangereux pour celui qui l'aide, surtout si c'est celui qui l'aime.