Citations - Jules Barbey d'Aurevilly

Un article de Famous Quotes, la ressource libre de citations.

Jump to: navigation, search


Jules Barbey d'Aurevilly (1808 - 1889), écrivain français.

Sommaire

Œuvres

Disjecta Membra

  • C'est avoir fait un bien grand pas dans la sagesse que de ne pas avoir besoin de société le soir.
  • Dans une société qui devient de plus en plus matérialiste, le confesseur, c'est le médecin.
  • Etre belle et aimée, c'est n'être que femme. Etre laide et savoir se faire aimer, c'est être princesse.
  • Être poli avec un sot, c'est s'en isoler. Quelle bonne politique !
  • On voit dans le cœur des femmes par des trous qu'on fait à leur amour-propre.
  • Qu'est-ce en général qu'un voyageur ? C'est un homme qui s'en va chercher un bout de conversation au bout du monde.

L'Ensorcelée

  • Elle était arrivée à cette crise de l’amour où les preuves du dévouement ne suffisent plus à l’apaisement du sentiment qu’on éprouve.

Les Diaboliques

  • A Paris, lorsque Dieu plante une jolie femme, le diable, en réplique, y plante immédiatement un sot pour l'entretenir.
  • Les crimes de l'extrême civilisation sont certainement plus atroces que ceux de l'extrême barbarie, par le fait de leur raffinement.

Les Poètes

  • Dans toute poésie, il y a une lutte secrète entre l'infini du sentiment et le fini de la langue dans laquelle cet infini se renferme sans se limiter.

Omnia

  • L'idéal économique des bourgeois est d'augmenter indéfiniment le nombre des consommateurs.

Pensées détachées

  • Quand on a des opinions courantes, on les laisse courir.

Une vieille Maîtresse

  • Cette mélancolie qu'ont les femmes qui ont cherché le bonheur et qui n'ont trouvé que l'amour.
  • Les passions (...) font moins de mal que l'ennui, car les passions tendent toujours à diminuer, tandis que l'ennui tend toujours à s'accroître.


Attribuées

  • Avant de choisir le prénom d'un garçon, pensez toujours à la femme qui aura à le murmurer plus tard.
  • C'est quelquefois une manière bien délicate de faire la cour aux femmes que d'avoir des torts envers elles ; ça leur crée la supériorité de pardonner.
  • Être au-dessus de ce qu'on sait, chose rare. L'érudition par-dessus c'est le fardeau, par-dessous c'est le piédestal.
  • Il y aura toujours de la solitude pour ceux qui en sont dignes.
  • L'ami : «Je ne comprends pas votre sévérité pour ce spectacle. Le public l'adore.» - Moi: «Oui, mais il est le seul.»
  • L'avantage de la gloire, avoir un nom trimbalé par la bouche des sots !
  • L'idéal économique des bourgeois est d'augmenter indéfiniment le nombre des consommateurs.
  • La séduction suprême n’est pas d’exprimer ses sentiments, c’est de les faire soupçonner.
  • Le plaisir est le bonheur des fous ; le bonheur est le plaisir des sages.
  • Le vieux serpent de l'erreur ne périt pas pour changer de peau. Au contraire, en changer, c'est pour lui l'une des conditions de la vie.
  • [...] Les êtres heureux sont graves.
  • Où les historiens s'arrêtent, ne sachant plus rien, les poètes apparaissent et devinent.
  • Si le tact était à vendre, il n'y a que ceux qui en ont qui en achèteraient