Citations - Jean de La Fontaine

Un article de Famous Quotes, la ressource libre de citations.

Jump to: navigation, search


XVIIe siècle
Jean de La Fontaine
Jean de La Fontaine est un poète français, auteur des célèbres Fables moralistes.
  • Sa biographie
  • Ses textes dans le domaine public

Jean de La Fontaine (1621-1695)

Sommaire


Œuvres

Contes et nouvelles

  • Aimer sans foutre est peu de chose. Foutre sans aimer, ce n'est rien.

Discours à M. le duc de La Rochefoucauld

  • Mais les ouvrages les plus courts
    Sont toujours les meilleurs ... X, 14

Fables

  • Deux démons à leur gré partagent notre vie,
    Et de son patrimoine ont chassé la raison;
    (...) J'appelle l'un amour, et l'autre ambition.
  • L'absence est aussi bien un remède à la haine qu'un appareil contre l'amour.
  • Nous faisons cas du beau, nous méprisons l'utile.

L'Âne et le chien

  • Il se faut d'entr' aider, c'est la loi de la nature.

La Mort,le Bûcheron et ses vieilles biques

  • Plutôt souffrir que mourir... 1,16

Le Chartier embourbé

  • Aide-toi, le Ciel t'aidera.

Le Chat et le vieux rat

  • [...] La méfiance
    Est mère de la sûreté. III, 18

Le Chêne

  • Je plie et ne romps pas. l, 22

Le Corbeau et le Renard

  • [...] Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute. l, 2

Le Laboureur

  • [...] Le travail est un trésor. V, 9

Le Lièvre et la Tortue

  • Rien ne sert de courir ; il faut partir à point. VI, 10

Le lion amoureux

  • Amour, amour, quand tu nous tiens,
    On peut bien dire : « Adieu prudence ! »

Le Lion et le Moucheron

  • [...] Entre nos ennemis
    Les plus à craindre sont souvent les plus petits.

Le Lion et le Rat

  • Il faut autant qu'on peut obliger tout le monde:
    On a souvent besoin d'un plus petit que soi. II, 11

Le Meunier, son fils et l'âne

  • [...] Est bien fou du cerveau
    Qui prétend contenter tout le monde et son père. III, 1

L'ours et l'amateur des jardins

Livre VIII - Fable 10
Rien n'est si dangereux qu'un ignorant ami;

Mieux vaudrait un sage ennemi.

Le Petit Poisson et le Pêcheur

  • Petit poisson deviendra grand. V, 3
  • Un tiens vaut, ce dit-on, mieux que deux tu l'auras. V, 3

Le Rat et l'Huître

  • [...] Tel est pris qui croyait prendre. VIII, 9

Le Renard, le Loup et le Cheval

  • Que de tout inconnu le sage se méfie. XII,17

Le Renard et les Raisins

  • Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. III, 11

Les Animaux malades de la peste

  • Selon que vous serez puissant ou misérable,
    Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir. VII, 1

Les deux pigeons

  • L'absence est le plus grand des maux.

Parole de Socrate

  • Chacun se dit ami : mais fou qui s'y repose;
    Rien n'est plus commun que le nom,
    Rien n'est plus rare que la chose.

Attribuées

  • À l'œuvre, on connaît l'artisan.
  • Aucun chemin de fleurs ne conduit à la gloire.
  • Beaucoup mieux seul qu'avec des sots.
  • C'est double plaisir de tromper le trompeur.
  • Ce qu'on donne aux méchants, toujours on le regrette.
  • Défendez-vous par la grandeur,
    Alléguez la beauté, la vertu, la jeunesse :
    La Mort ravit tout sans pudeur.
  • Il n'est meilleur ami ni parent que soi-même.
  • Il ne faut pas avoir les yeux plus gros que la panse.
  • Jamais un lourdaud, quoi qu'il fasse,
    Ne saurait passer pour galant.
  • L'avarice perd tout en voulant tout gagner.
  • La ruse la mieux ourdie
    Peut nuire à son inventeur ;
    Et souvent la perfidie
    Retourne sur son auteur.
  • Laissez dire les sots, le savoir a son prix.
  • Le cœur fait tout, le reste est inutile.
  • Les délicats sont malheureux
    Rien ne saurait les satisfaire.
  • Les gens sans bruit sont dangereux. Il n'en est pas ainsi des autres.
  • Les petits, en toute affaire,
    Esquivent fort aisément :
    Les grands ne le peuvent faire.
  • Les plus accommodants, ce sont les plus habiles.
  • Les vertus devraient être sœurs
    Ainsi que les vices sont frères.
  • Ni l'or ni la grandeur ne nous rendent heureux.
  • Nulle part le bonheur ne m'attend.
  • On a souvent besoin d'un plus petit que soi.
  • On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter.
  • On se voit d'un autre œil qu'on ne voit son prochain.
  • Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.
  • Qu'un ami véritable est une douce chose! Il cherche vos besoins au fond de votre cœur ; il vous épargne la pudeur de les lui découvrir vous-même.
  • Quand le moment viendra d'aller trouver les morts,
    J'aurai vécu sans soin, et mourrai sans remords.
  • S'il fallait condamner
    Tous les ingrats qui sont au monde,
    À qui pourrait-on pardonner ?
  • Tout l'univers obéit à l'Amour ;
    Aimez, aimez, tout le reste n'est rien.