Citations - Jean-Claude Van Damme

Un article de Famous Quotes, la ressource libre de citations.

Jump to: navigation, search

Jean-Claude Van Damme (1960 - ) est un acteur, penseur abstrait et réalisateur belge.

Attribuées

  • À l'an 3000 les gens vont se parler avec, [...], les yeux, des ondes. Ne me prend pas pour un fou les baleines le font, les dauphins aussi. Ce sont des animaux très intelligents dans la mer. Nous on vit dans la terre. Et eux se communiquent, vu qu'ils ne savent pas parler dans l'eau, ils sont forcés d'utiliser des ondes, des ondes de love ou de hate et la communication se fait comme ca.
  • Ah non mais attention quand je parle de l'enveloppe tu vois, je parle pas l'enveloppe que tu envoies par la poste. Je parle de l'enveloppe que tu vois. Celle qui enveloppe tout. Les paquets de biscuits, les sachets de cocaïne, ton esprit, etc … Non, l'enveloppe c'est vraiment global.. Mais uniquement liée au spirit généralement. Oui alors un biscuit tu me diras ça n'a pas de spirit, c'est juste un biscuit. Mais avant, c'était du lait, des œufs. Et dans les oeufs, il y a la vie potentielle… Le potential life dans une coquille, une enveloppe … qui elle même était contenu dans la poule . eh oui… Non vraiment tout ça c'est une question d'awareness … et puis même si le biscuit est physiquement différent d'une bouteille de lait, d'une poule … il subsiste le spirit de la bouteille et de la poule dans le biscuit … et ça toi tu le ressens quand tu le manges. Et que parfois c'est bon parfois c'est pas bon. C'est pour ça que j'ai fais des films avec des réplicants. Pour montrer que parfois tout se ressemble physiquement (l'enveloppe), mais que le spirit est totally différent … il y a le mec gentil, le mec pourri… et tout ça c'est moi. Et oui … Et en plus, c'est moi ! Car moi je suis acteur ! Alors quand je joue un rôle, il y a le personnage, son répliquant ..et moi. Donc, on est deux plus un, et c'est moi. Donc un. Donc quand il y a un gentil, un méchant, il y a aussi moi avec mon caractère … quand tu fais le calcul tu obtiens ce que je suis. Alors après il faut intégrer tout ça dans LES environnements et alors ça se complexifie. Car quand je suis dans ma Mercedes je suis un violent roader ! Ou un dead drunk driver ! Mais sur le tournage je suis parfois répliquant. Alors quand je remonte dans ma Mercedes je ne suis plus un répliquant. Il ne faut pas se tromper. Tu comprends ?
  • Au début pour faire l'amour..., et je ne parle pas que de sexe..., il faut être physical, mais ensuite, il faut être plus mental,et après quand tu as un enfant, il faut être spiritual pour bien l'élever.
  • Ce n'est pas moi qui parle…c'est nous qui parlons.
  • Dans la vie, il faut partager. Au plus qu'on donne, au plus qu'on reçoit
  • Des tas de choses! On appelle ça le «cycle de la vie». Attention! Il y a deux sortes de vies… J'espère que c'est pas trop fort, mais c'est très profond ce que je vais dire: il y a deux vies. La première vie, c'est la nôtre: entre toi et moi, le téléphone, la conversation, le magazine Première, le film La Légion étrangère - qui est très beau, je respecte, mais c'est une réalité qu'on a créée, on vit dans une réalité qu'on a créée et que j'appelle «illusion». Et puis, il y a la mort; et la mort n'existe pas. La mort, c'est la seconde dimension; la vraie dimension de la vie, c'est l'univers! Et c'est là où on revient, soit dans la même enveloppe, soit dans quelque chose d'autre dans laquelle on a envie de revenir et [soudain adouci]… on progresse. Le progrès sur la Vérité. Et je sais que même si tu comprends pas ce que je dis, tu le comprends.
  • Eh bien, une douleur physique n’est pas tellement une douleur. C'est une douleur qu’on oublie. Je crois que les douleurs mentales sont beaucoup plus fortes ; et si on met la douleur spirituelle… il n’y en a pas. Donc, il y a la douleur physique (primaire), la douleur mentale (dont on se rappelle, les souvenirs de la vie) : et puis il y a le spirit (l’esprit), qui, lui, n’a aucune douleur puisque the final conclusion of the spirit is perfection.
  • Entre penser et dire, il y a un monde de différences (et ils sont près!). Une personne s'appelle "dieu" et l'autre s'appelle « être humain ». Et on est tous les deux la même chose au même niveau… mais « dieu » voudrait qu'on pense la vérité sur nous-même et pas ce qu'on dit… Tu comprends ce que je veux dire? It's a paradigme, un « paradigme » comme on dit en français, je crois… et bien je n'ai jamais fait une interview comme ça! Je ne sais pas pourquoi.
  • Entre toi et moi il y a un produit qui s'appelle un produit, et c'est un produit qui s'appelle l'oxygène, alors si tu fais ça (inspiration/expiration) comme ça, tu vis, mais si je tue l'oxygène comme sur la lune, tu meurs !!
  • Il faut se battre pour essayer de ne pas répéter nos erreurs, elles sont faciles à retenir mais on les répète toujours. (Dans la peau de Jean-Claude Van Damme)
  • Il ne faut pas avoir peur de la réussite. Si on devient riche, on peut devenir généreux et on peut aider beaucoup de gens.
  • Il ne faut pas écouter les bruits du monde, mais le silence de l’âme. (Dans la peau de Jean-Claude Van Damme)
  • Il y a des gens qui n'ont pas réussi parce qu'ils ne sont pas aware, ils ne sont pas au courant, ils ne sont pas à l'attention de savoir qu'ils existent.
  • Il y a la douleur physique (primaire) et la douleur mentale (qu'on se rappelle, les souvenirs de la vie) et puis il y a le spirit qui lui n'a aucune douleur puisque… the final conclusion of spirit is perfection !.
  • J'adore le papier toilette, le Replicant il adore jouer avec le papier, parce que c'est doux.
  • J'adore les cacahuetes. Tu bois une biere et tu en as marre du gout. Alors tu manges des cacahuetes. Les cacahuetes c'est doux et salé, fort et tendre,comme une femme. Manger des cacahuetes, it's a really strong feeling. Et apres tu as de nouveau envie de boire de la bière. Les cacahuetes c'est le mouvement perpétuel à la portée de l'homme
  • J'ai eu une très belle enfance malgré tout… j'ai été élevé du côté campagne, en dehors de Bruxelles. Et j'ai toujours grandi parmi les chiens. Les animaux ne parlent pas trop. Ils "parlent" avec du feeling, mais ils n'ont pas de langage pour nos trouilles à nous. Là j'ai un chien en ce moment à côté de moi. Je le caresse.
  • J'aime Forrest Gump. Parfois les personnes simples ont les bonnes réponses.
  • Je crois au moment. S'il n'y a pas le moment, à ce moment-là, il faut arriver à ce moment-là, au moment qu'on veut.
  • Je crois en Dieu……. un plus un égale un. Y'a Jean-Claude, y'a Dieu, dans le même corps. Si on peut s'unifier, on devient ce qu'on appelle les miracles, et chaque personne a le seigneur en soi. We're all one. Je crois VRAIMENT en Seigneur.
  • Je suis fascine par l'air. Si on enlevait l'air du ciel, tous les oiseaux tomberaient par terre... Et les avions aussi... En même temps, l'air tu peux pas le toucher... Ca existe et ça existe pas... Ca nourrit l'homme sans qu'il ait faim... It's magic... L'air c'est beau en meme temps tu peux pas le voir, c'est doux et tu peux pas le toucher... L'air c'est un peu comme mon cerveau...
  • L'eau c'est quelque chose de concret mais pas concret. Parce que l'eau… peut me nourrir, mais aussi l'eau... peut me porter. Parce que l'eau… a des lois magiques. L'eau peut tenir des cargos dans la mer, des milliers de tonnes d'acier… C'est quelque chose qui a beaucoup de dimensions l'eau.
  • L'être humain, en général, dans la vie, réacte. On réacte, c'est à dire qu'on fait ce qu'on est supposé faire. Travailler, manger… J'm'excuse de l'expression; chier, mais je trouve qu'un être humain doit créer.
  • La coke la coke y a pas plus merdique que la coke ok ? ça arrête la tête, ça te fout tout en l'air, hein, on sait pas ce qu'on dit, on sait pas ce qu'on fait, ok ? […] La coke faut pas toucher c'est de la merde. J'ai essayer moi de la battre. On peut pas la battre. Alors elle devient, quand on la connaît, elle devient un compagnon qu'on touche pas. Je suis allergique à la coke, c'est très simple, et c'est pour ça que je sais parler maintenant, je suis en forme, j'ai peur de personne, je suis fort dans les yeux, parce que j'ai pas de coke tu vois ? Bon je parle un peu vite. C'est pas un problème non si je suis rapide. Chuis un mec qu'est rapide, je suis speed, pourquoi ? Je mange que des légumes.
  • La création et l'amour sont les deux énergies de la vie. Rien d'autre ne tient la route face à la création et à l'amour.
  • La drogue, c'est comme quand tu close your eyes et que tu traverses la rue.
  • La drogue, faut pas toucher, c'est sérieux… Moi j'ai touché, j'ai perdu le touch, j'avais plus le feeling de la vie… Ma brain était à l'envers dans ma tête. La drogue, c'est comme quand tu close your eyes et que tu traverses la rue…
  • La plus belle religion qu'on puisse avoir, c'est de rentrer en soi-même et de digérer l'essence de la vie, se digérer soi même et produire à partir de sa propre religion : l'instinct. Et l'aboutissement de l'instinct, c'est l'amour ! Il faut apprendre à aimer. S'aimer d'abord soi-même pour pouvoir aimer les autres
  • La vie c'est quelque chose de tres fort et de tres beau…. La vie appartient a tous les vivants. It's both a dream and a feeling. C'est etre ce que nous ne sommes pas sans le rester. La vie c'est mourir aussi….Et mourir c'est vraiment strong…c'est rester en vie au dela de la mort…Tous ceux qui sont morts n'ignorent pas de le savoir
  • Le Cycle… le cycle du cosmos dans la vie… c'est une grande roue. Qui est faite de… choses, de moments, de "feelings"… et la vérité, c'est qu'il n'y a pas de vérité; la vérité, c'est qu'il faut trouver sa propre vérité. Ma vérité à moi? Comment veux-tu que je te parle de cette manière? Tu m'aurais parlé il y a cinq ans, ou bien il y a trois ans, ou il y a six mois! Ou hier… ou demain… Tu m'aurais parlé de cette manière, j'aurais pas pu te répondre de cette façon. Et grâce à ma propre vérité (dont je n'ai pas encore la réponse de la vérité), je peux te parler d'une manière plus sophistiquée. Il y a un an, je t'aurais parlé de mes muscles. De combien je mange le matin, combien je suis beau et combien je suis fort, je suis le meilleur… Mais en vérité, il n'y a pas de meilleur! En vérité, il y a chacun soi-même!
  • Le grand combat, c'est contre soi-même. La victoire, c'est d'avoir compris ce que l'on veut... et d'y croire.
  • Le monde est composé de flèches et de molécules, et d'électricité,comme le Big-Bang tu vois, et tout ça ensemble, ça forme l'Univers.
  • Le rêve, it's a feeling, c'est une sensation, une sensation réelle qui se produit si on veut
  • Le ridicule n'existe pas, on crée le ridicule.
  • Les gens voient Van Damme en tant monsieur muscles, tout ça, c'est super, le karate, les arts martiaux, mais y'a aussi une force intérieure, que j'ai acquis avec les années.
  • Les plantes par exemple, qui n'ont pas de mains, et pas d'oreilles,elles sentent les choses, les vibrations , elles sont plus aware que les autres species
  • Ma devise, c'est toujours : se recréer. Il faut se recréer... pour recréer... a better you. Et ça, c'est très dur ! Et, et, et, et…. c'est très facile en même temps
  • Marcel Proust, oui. Un peu comme moi. Longtemps il s'est couché'.
  • Me montrer nu de dos ne me pose pas de probleme mais, de face, c'est une autre histoire, je ne voudrais pas perdre tout mes fans.
  • Mes autres prénoms sont Camille et François. J'aime bien Camille, non ? Ca fait « old fashion », tu trouves pas ? Ca respire le meuble de provence !
  • Moi, Adam et Ève, j'y crois plus tu vois, parce que je suis pas un idiot : la pomme, ça peut pas être mauvais, c'est plein de pectine…
  • Mon modèle, c'est moi-même! Je suis mon meilleur modèle parce que je connais mes erreurs, mes qualités, mes victoires et mes défaites. Si je passe mon temps à prendre un autre modèle comme modèle, comment veux-tu que ce modèle puisse modeler dans la bonne ligne?
  • Nous les humains, on a inventé le temps. Mais le temps n'existe pas, car il y a une matter, une puissance de compression, qui n'est pas la même pour chaque species on earth.
  • On est tous homos. Je vais expliquer pourquoi. On est tous homos. Y a le homosexuel, et y a le homo, y a le homo parce que on s'adore. Moi je me regarde toujours dans la glace, pourquoi ? Pour avoir un beau corps. OK ? Alors on m'a donné un corps, et j'essaie de le respecter le mieux que je peux. Alors j'aime mon corps ; est-ce que je suis un homo ?
  • On fait des films, on les envoie par ondes, par waves, par radio waves. Et sous cette compression qui est raw, qui est plate, ça devient du feeling, et le feeling c'est l'amour, et l'amour c'est be aware.
  • On n'a pas la même perception du temps selon les species, c'est ce qui fait que je peux passer à main entre toi et moi comme ça , parce que pour l'oxygène, une seconde, c'est peut-être dix secondes, et pour le béton, une seconde, c'est peut-être un millième de seconde..
  • On se cherche dans la vie, et quand on se trouve, ça fait du dégat. (Dans la peau de Jean-Claude Van Damme)
  • Parce que dans l’ascenseur… quand tu montes dans un ascenseur… tu penses. A des tas de choses ; à des créations, à des gens, à des souvenirs... Donc on est jamais seul spirituellement! Mais physiquement, « dans l’enveloppe », si je suis seul… eh bien… je suis là. Et je reste là. Jusqu’à ce que les portes s’ouvrent… Et puis je commence à marcher. Je bouge mon enveloppe. Vers ma mission de tous les jours… Voilà.
  • Parce qu'on a créé une réalité et dans notre réalité, on a inventé le temps: les 24 heures, les 365 jours par an. Ce qui est bien! Comme ça on sait que quand je traverse le living-room et que je marche de ma cheminée à ma fenêtre, ça prend 10 secondes mais pour l'oiseau, ça prend une seconde et pour l'oxygène 0 seconde!
  • Pour moi le rêve - et pour tout le monde, même si les gens ne le savent pas (et même s'ils ne le savent pas, ils le savent), le rêve, it's a feeling, c'est une sensation, une sensation réelle qui se produit si on veut.
  • Quand je vois un enfant qui est moitié Belge, moitié Viêt-Kong, et qui est mon enfant, tu vois…, c'est…, c'est…, c'est mon Dieu quoi.
  • Quand j'étais jeune, j'étais très con. Je suis resté très jeune.
  • Quand on croit à la perfection, on a fait la moitié du chemin.
  • Quand tu joues au Go.. faut être aware. Si t'es pas aware, tes pierres sont mortes, et toi avec.
  • Quand tu prends confiance en la confiance tu deviens confiant.
  • Quand tu t’aimes bien, tu peux commencer à créer de bonnes choses dans la vie. (Dans la peau de Jean-Claude Van Damme)
  • Selon les statistiques, il y a une personne sur cinq qui est déséquilibrée. S'il y a 4 personnes autour de toi et qu'elles te semblent normales, c'est pas bon.
  • Si tu es très près de Dieu, tu peux avoir une certaine communication. Je ne parle pas d'un téléphone : je parle d'une certaine spiritualité.
  • Si tu téléphone à une voyante et qu'elle ne décroche pas avant que ça sonne, raccroche.
  • Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien.
  • T'as pas besoin d'un flash quand tu photographies un lapin qui a déjà les yeux rouges.
  • Tu fais rien toi même, on fait tous ensemble. Quand tu parles,les gens t'écoutent. Ils sont plus haut que toi, te mettent plus haut qu'eux. Et c'est à toi de les mettre plus haut que toi. Et ça c'est la vie! (Dans la peau de Jean-Claude Van Damme)
  • Tu regardes à l'intérieur de toi et tu deviens aware of your own body!
  • Une noisette, j'la casse entre mes fesses tu vois…
  • Une seule langue, une seule monnaie et pas de religion, et on s’en portera tous mieux.
  • Une vache, ça te bouffe trois hectares, moi, avec trois hectares, je te fais deux mille kilos de riz… avec trois hectares, je te nourris Avignon, tu vois…
  • Y'a des gens qui n'ont pas réussi parce qu'ils ne sont pas aware, ils ne sont pas "au courant". Ils ne sont pas à l'attention de savoir qu'ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller les gens. C'est-à-dire qu'y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. Tu as un rhume et tu fais toujours "snif". Faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ? Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je suis aware tu vois, c'est un exemple, je suis aware.
  • Y'a pas de religions mon frère. On est aware.

À Propos

  • Je suis fan de Van Damme. C'est un mec touchant, pétri de sensibilité. ~ Benoît Poelvoorde
  • C'est quelqu'un que je trouve bénéfique, bienveillant pour les gens. Jamais tu ne verras Jean-Claude Van Damme dire quelque chose de méchant, de déplacé. Je ne comprends pas pourquoi on met tant d'énergie à se foutre de sa gueule. Ah oui, on sort des bouquins, on sort des phrases hors de leur contexte... Moi, je prends n'importe quel acteur, je sors une phrase de son contexte, c'est trop facile. On dit une connerie à la seconde ! Et même au niveau métaphysique et philosophique, Van Damme dit des choses parfois bien plus intelligentes que pas mal de philosophes qui ont pignon sur rue. ~ Benoît Poelvoorde
  • Je devais superviser le tournage au Canada et je me disais que j'allais avoir affaire à une star hystérique. Mais Jean-Claude est quelqu'un d'hyper respectueux, un vrai pro. En deux heures, il a réussi à intégrer toute la chorégraphie. Au delà de ce projet artistique, c'est quelqu'un qui m'a vraiment touché, une personne très humaine avec une folle énergie, loin de l'image de gros lourd que les médias en donnent généralement. ~ Julien Rigoulot, lors du tournage du clip Kiss my eyes.
  • Sa maîtrise gestuelle lui permet une économie de marqueurs verbaux. Pour suivre Jean-Claude, il faut avoir l'esprit vif et l'œil aiguisé. ~ Hugues de Chanay
  • J'ai donné les moyens à Jean-Claude de s'entraîner n'importe où et n'importe quand. C'est ce qui fait sa force. ~ Claude Goetz