Citations - Émile Zola

Un article de Famous Quotes, la ressource libre de citations.

Jump to: navigation, search


Émile Zola (1840 — 1902), écrivain français.

Sommaire

Œuvres

Au bonheur des Dames

  • Elle volait avec de l'argent plein la poche, elle volait pour voler, comme on aime pour aimer, sous le coup de fouet du désir, dans le détraquement de la névrose.
  • Il y a certainement des gens heureux de vivre, dont les jouissances ne ratent pas et qui se gorgent de bonheur et de succès.
  • L'amant lui faisait peur, cette peur folle qui blêmit la femme à l'approche du mâle.

L'argent

  • L'argent, jusqu'à ce jour, était le fumier dans lequel poussait l'humanité de demain. Le terreau nécessaire aux grands travaux qui facilitent l'existence.
  • Savoir où l'on veut aller, c'est très bien ; mais il faut encore montrer qu'on y va.

L'inondation

  • Quand on n'a plus d'enfants, un coin suffit pour mourir.

La mort d'Olivier Bécaille

  • La mort n'était bonne que parce qu'elle supprimait l'être d'un coup, pour toujours. Oh ! Dormir comme les pierres, rentrer dans l'argile, n'être plus !

Mes haines

  • J'accuse.
    La vérité est en marche ; rien ne peut plus l'arrêter.
  • La haine est sainte. Elle est l'indignation des cœurs forts et puissants, le dédain militant de ceux que fâchent la médiocrité et la sottise.
  • Une œuvre d'art est un coin de la création vu à travers un tempérament.

Nana

  • La religion tolérait bien des faiblesses, quand on gardait les convenances.
  • Un homme ruiné tombait de ses mains comme un fruit mûr, pour se pourrir à terre de lui-même.
  • Avec elle, la pourriture qu'on laissait fermenter dans le peuple remontait et pourrissait l'aristocratie.

Nantas

  • [...] Les vices des maîtres sont la fortune des valets.

Vérité

  • La femme n'était-elle pas la honte et la perdition, une créature de dégoût, de péché et de terreur, devant laquelle tremblent les saints?


Média

L'aurore (journal, 13 Janvier 1898)

  • Je n'ai qu'une passion, celle de la lumière, au nom de l'humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Article « J'accuse. »

Attribuées

  • À mon avis, vous ne pouvez pas dire que vous avez vu quelque chose à fond si vous n'en avez pas pris une photographie.
  • Au cours des siècles, l'histoire des peuples n'est qu'une leçon de mutuelle tolérance, si bien que le rêve final sera de les ramener tous à l'universelle fraternité, de les noyer tous dans une commune tendresse, pour les sauver tous le plus possible de la commune douleur. Et, de notre temps, se haïr et se mordre, parce qu'on n'a pas le crâne absolument construit de même, commence à être la plus monstrueuse des folies.
  • Aucun bonheur n'est possible dans l'ignorance, la certitude seule fait la vie calme.
  • Chaque fois que la science avance d'un pas, c'est qu'un imbécile la pousse, sans le faire exprès.
  • Depuis le premier jour, l'Église a pris et gardé la femme, comme l'aide la plus puissante de son œuvre de propagande et d'asservissement.
  • Des jeunes gens antisémites, ça existe donc, cela ? Il y a donc des cerveaux neufs, des âmes neuves, que cet imbécile poison a déjà déséquilibrés ? Quelle tristesse, quelle inquiétude, pour le vingtième siècle qui va s'ouvrir !
  • Dès qu'un auteur a du talent, j'estime que tout lui est permis.
  • Émanciper la femme, c'est excellent ; mais il faudrait avant tout lui enseigner l'usage de la liberté.
  • Haïr, c'est aimer, c'est sentir son âme chaude et généreuse, c'est vivre largement du mépris des choses honteuses et bêtes ...
  • Ils sont un même être en deux êtres différents ; là c'est, si je ne me trompe, la définition des amis parfaits.
  • Je crois que l'avenir de l'humanité est dans le progrès de la raison par la science.
  • L'égoïsme des classes est un des soutiens les plus fermes de la tyrannie.
  • La femme, ainsi, était toujours la bête de luxure, dont le prêtre simplement se servait aujourd'hui pour assurer le règne de Dieu.
  • La passion est encore ce qui aide le mieux à vivre.
  • La vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations.
  • La vérité monte d'un coup d'aile jusqu'au symbole.
  • Le romancier est fait d'un observateur et d'un expérimentateur.
  • Le seul intérêt à vivre est de croire à la vie, de l'aimer et de mettre toutes les forces de son intelligence à la mieux connaître.
  • Les sanglots d'un homme ont des sécheresses navrantes.
  • Nous tenons pour évidentes pour elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont doués par le Créateur de certains droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur.
  • On ne saurait aller trop loin dans la connaissance de l'homme.
  • Rien ne développe l'intelligence comme les voyages.
  • Une société n'est forte que lorsqu'elle met la vérité sous la grande lumière du soleil.
  • Le roman naturaliste est impersonnel, je veux dire que le romancier n'est plus qu'un gréfier qui se défend de juger et de conclure.