Citations - Émile Augier

Un article de Famous Quotes, la ressource libre de citations.

Jump to: navigation, search

Guillaume Victor Émile Augier (1820 — 1889), poète, dramaturge et académicien français.

Sommaire

Œuvres

Gabrielle (1849)

  • Nous n'existons vraiment que pour ces petits êtres,
    Qui dans tout notre cœur s'établissent en maîtres,
    Qui prennent notre vie et ne s'en doutent pas
    Et n'ont qu'à vivre heureux pour n'être point ingrats. Acte V, scène 5
  • Ô père de famille, ô poète, je t'aime. Dernier vers

L'aventurière (1848)

  • On doit le même outrage
    Aux femmes sans pudeur qu'aux hommes sans courage. Acte IV, scène 5

Le fils de Giboyer (1863)

  • Madame de la Vieuxtour : Il a eu sur la charité des pensées si touchantes, si nouvelles !
    Giboyer, à part : A-t-il dit qu'il ne fallait pas le faire ? Acte IV, scène 6

Le gendre de M. Poirier (1854)

  • Gaston : Comment, monsieur Poirier, trouveriez-vous mauvais qu'on protège les arts ?
    Poirier : Qu'on protège les arts, bien ! mais les artistes, non ... ce sont tous des fainéants et des débauchés ! Acte I, scène 6
  • On dirait, ma parole, que dans ce pays-ci le gouvernement est le passe-temps naturel des gens qui n'ont plus rien à faire. Acte I, scène 4

Le mariage d'Olympe (1855)

  • Le marquis : Mettez un canard sur un lac au milieu des cygnes, vous verrez qu'il regrettera sa mare et finira par y retourner.
    Montrichard : La nostalgie de la boue ! Acte I, scène 1

Les effrontés (1861)

  • Crève donc, société ! Acte I, scène 7
  • De mon temps on avait Dieu. Acte II, scène 10
  • Il est honnête ... Il a donc de quoi ? Acte III, scène 8
  • La presse étant un sacerdoce, il faut bien pourvoir aux frais du culte. Acte III, scène 3

Les lionnes pauvres (1858)

  • Quand les femmes ne prêtent plus à la médisance elles s'y adonnent. Acte III, scène 7

Maître Guérin (1864)

  • Cécile : Avez-vous peur du mariage ?
    Arthur : Oh ! mon Dieu, non ! Je me ferai chloroformer. Acte I, scène 2
  • Guérin... : C'est un charmant garçon, il a de l'esprit, il en aura encore pendant trois ou quatre ans, et puis vous verrez quel imbécile ! une vraie tête de linotte.
    Cécile : Vous l'arrangez bien !
    Guérin : On ne doit que la vérité aux absents. Acte III, scène 6
  • Guérin : Il ne faut pas être plus royaliste ... que la loi.
    Louis : Mais la loi même, vous la tournez.
    Guérin : Donc, je la respecte. Acte V, scène 2